pionnier


pionnier

pionnier, ière [ pjɔnje, jɛr ] n. et adj.
• 1382; « fantassin » déb. XIIe; de 1. pion
1 N. m. Soldat employé aux travaux de terrassement. sapeur. Soldat du génie, ou d'une unité auxiliaire du génie.
2(1828; d'apr. angl. pioneer, d'o. fr.) Colon qui s'installe sur des terres inhabitées pour les défricher. défricheur. Les pionniers américains.
Fig. Personne qui est la première à se lancer dans une entreprise, qui fraye le chemin. bâtisseur, créateur, promoteur. Les pionniers de l'aviation. Elle fut une pionnière dans ce domaine. Adj. « banque pionnière en matière d'informatique » (Le Matin, 1986).
3Scout âgé de 14 à 18 ans.

pionnier nom masculin (de pion 2) Soldat employé aux travaux de terrassement ou à l'aménagement des positions défensives. Soldat du génie. Défricheur de contrées incultes : Les pionniers de l'Ouest américain.pionnier (synonymes) nom masculin (de pion 2) Défricheur de contrées incultes
Synonymes :
- défricheur
pionnier, pionnière nom Personne qui ouvre la voie à quelque chose, qui est la première à faire quelque chose : Les pionniers de l'informatique. En U.R.S.S., enfant ou adolescent qui appartenait au Komsomol. ● pionnier, pionnière (synonymes) nom Personne qui ouvre la voie à quelque chose, qui est la...
Synonymes :
- créateur

pionnier, ère
n. et adj.
d1./d n. m. MILIT Militaire du génie spécialiste des travaux de terrassement.
d2./d n. Colon qui défriche et cultive des contrées inhabitées. Les pionniers de l'Amérique du Nord.
|| adj. Les régions pionnières.
Fig. Personne qui ouvre une voie nouvelle. Les pionniers de la science.
d3./d n. (Afr. subsah.) Membre d'un mouvement de jeunesse dépendant du parti au pouvoir.

⇒PIONNIER, -IÈRE, subst. et adj.
I.Subst. masc.
A.DÉFENSE
1. HIST. (du XIVe au XVIes.). Fantassin. Son armée se composait de trois mille huit cents chevaliers ou écuyers, dix-huit cents arbalétriers, mille piquiers, et trois mille cinq cents pionniers (BARANTE, Hist. ducs Bourg., t.2, 1821-24, p.411).
2. a) Militaire spécialiste des travaux de terrassement et de défrichement. Synon. sapeur. Bataillon de pionniers. Avoir de bons pionniers (Ac. 1798-1878). Que le pionnier en chef sur ces deux points s'aligne, Bien! De fondations tracez ici la ligne (LAMART., T. Louverture, 1850, III, 1, p.1311):
1. Toute la tranchée connaît à présent la nouvelle (...). Il paraît que les pionniers vont venir cette nuit, pour préparer les escaliers d'attaque. On doit installer des petits canons de 37 et des lance-bombes.
DORGELÈS, Croix de bois, 1919, p.85.
b) Militaire du génie ou d'une unité auxiliaire du génie. Unités de pionniers. On ne touchera pas (...) au programme d'équipement de bataillons de sécurité et de pionniers actuellement en voie de réalisation (DE GAULLE, Mém. guerre, 1959, p.333).
B.P. anal.
1. Colon installé sur des terres vierges ou inhabitées pour les défricher et pour les cultiver. Synon. défricheur. Pionniers du Far-West, de l'Amérique du Nord, de l'Australie; explorateurs et pionniers. Originalité d'un métier où l'on s'établit où l'on veut, comme on veut, dans la solitude, avec la liberté du pionnier américain (MICHELET, Journal, 1850, p.127). Il n'est pas rare de rencontrer en plein bois la tombe d'un de ces pionniers que les grandes compagnies emploient pour la récolte du maté (BERNANOS, Nuit, 1928, p.20):
2. ... ce flot de hardis piétons (...) descendit la côte de l'Amérique, ses pionniers s'établissant en Californie, où ils se heurtèrent et finalement cédèrent aux aventuriers américains venus de l'Est, du Far-East...
CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p.184.
2. P. anal., parfois au fém. Personne qui se lance la première dans une entreprise, qui ouvre la voie à d'autres dans un domaine inexploré. Synon. bâtisseur, créateur, fondateur, instaurateur, instigateur, précurseur, promoteur. Les pionniers de l'aviation, de la civilisation, de la recherche atomique. Chaque jour, les nouvelles étapes des pionniers de la science nous permettent d'approfondir davantage les perfections du plan divin (MARTIN DU G., J. Barois, 1913, p.222). Les femmes qui avaient alors une agrégation ou un doctorat de philosophie se comptaient sur les doigts de la main: je souhaitais être une de ces pionnières (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p.160). Pionnier de l'espace (GUILB. Astronaut. 1967):
3. ... Gaboriau patauge dans une psychologie conventionnelle dès qu'il quitte son meilleur domaine: la recherche policière, où il se montre un extraordinaire pionnier, précurseur de tous les romans-détectives...
GIDE, Journal, 1943, p.205.
Empl. adj. Les grandes poussées pionnières (Géogr. gén., 1966, p.976 [Encyclop. de la Pléiade]). Longo Mai. Village européen pionnier (Le Sauvage, 1er oct. 1976, p.124, col. 1).
C.Spécialement
1. Dans certains pays socialistes, notamment en U.R.S.S., adolescent faisant partie d'un mouvement éducatif de jeunes dirigé par l'État. Maison, palais des pionniers (en U.R.S.S.). Ce même camp d'Artek, paradis pour enfants modèles (...) ce qui fait que je lui préfère de beaucoup d'autres camps de pionniers, plus modestes (GIDE, Retour de l'U.R.S.S., III, 1936, p.56 ds ROB. Suppl. 1970).
2. SCOUTISME FR. Scout aîné adonné à des tâches éducatives de bâtisseurs (chantiers par exemple). Chez les Scouts de France, le service des autres et la recherche de la paix sont exprimés dans la loi: (...) le pionnier n'agit pas pour lui seul, il refuse l'injustice et porte à tous la même attention (Demain, juill. 1983, n° 23, p.20).
II.Adj., ENTOMOL. Mygale pionnière. V. mygale ex.
Prononc. et Orth.:[], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1140 pëonier «fantassin» (GEOFFROY GAIMAR, Hist. des Anglais, 646 ds T.-L.); 2. a) 1225-30 pïonier «terrassier» (GUILLAUME DE LORRIS, Rose, éd. F. Lecoy, 3783); b) ca 1380 plus spéc. dans une armée (CUVELIER, Chronique de Bertrand Du Guesclin, éd. M. Charrière, 19540 ds LITTRÉ). B. 1. [1828 d'apr. REY-GAGNON Anglic.] 1836 «celui qui met en valeur des terres nouvelles (p.réf. à l'Amérique)» (QUINET, All. et Ital., p.113); 2. 1853 p.métaph. «celui qui fait progresser l'humanité, ici: celui qui défriche les morales» (DU CAMP, Mém. suic., p.217); 1864 pionnier de la science (BOUCHER DE PERTHES, Antiq. celt., t.3, p.326); 3. 1936 supra C1. Dér. de pion1; suff. -ier. Sens B d'apr. l'angl. pioneer, empr. à l'a. fr., att. dès le XVIIes. pour désigner tout initiateur en quelque chose d'après l'usage du terme dans les travaux de terrassement et les travaux miniers où il désigne l'ouvrier qui prépare la voie aux autres, et en Amérique du Nord pour désigner ceux qui s'installent sur de nouvelles terres à défricher (1817 ds Americanisms), l'aspect valorisant pris alors par le terme étant sans doute à l'orig. de son empl. partic. en russe. Fréq. abs. littér.:115.

pionnier, ière [pjɔnje, jɛʀ] n.
ÉTYM. 1382, pionnier; peünier, fin XIe; de 1. pion ou du v. pionner « piocher », doublet de piocher (Guiraud), dans ce cas peünier, peonier « fantassin » et pionnier « piocheur » seraient distincts.
———
I Pionnier, n. m.
1 Vx. Fantassin. Infanterie (→ Piéton, 1. pion).
2 (1382). Milit. Soldat qui est employé aux travaux de terrassement. Sapeur. || Le général, qui marchait devant avec cinq mille hommes et des pionniers (→ Égarer, cit. 2).
Soldat du génie ou d'une unité auxiliaire du génie.
———
II Pionnier, ière, n. (1828, d'après l'angl. pioneer, d'orig. franç.). Cour.
1 (Surtout au masc.). Colon qui s'installe sur des terres inhabitées pour les défricher. Défricheur.REM. Pionnier s'est dit d'abord en parlant des défricheurs d'Amérique du Nord au XIXe siècle. → 1. Squatter (1.). — Littér. || Les Pionniers, roman de F. Cooper.
1 Katherine Beauchamp (le nom de Mansfield, dont elle a signé ses livres, était celui de sa mère) est née en Nouvelle-Zélande, à Vittoria, d'une vieille famille de pionniers, installée dans l'île depuis le début du siècle dernier.
Émile Henriot, Portraits de femmes, p. 457.
1.1 Elle aurait accepté n'importe quelle aventure pour changer d'horizon. Pionnière en Nouvelle-Zélande, touriste bivouaquant au pôle Nord, maîtresse blanche d'un Africain non raciste, doux et intéressant, femme prêtée aux invités de passage par un mari esquimau hospitalier, n'importe quoi.
Christine Arnothy, Toutes les chances plus une, p. 89.
2 Fig. Personne qui est la première à se lancer dans une entreprise, qui fraye le chemin, prépare les voies. Bâtisseur (fig.), créateur, promoteur. || Les pionniers de l'aviation. || Elle fut pionnière dans ce domaine.
Adj. Qui ouvre la voie. || Des expériences, des réalisations pionnières.
3 Hist. Enfant, adolescent appartenant à une organisation éducative, dans certains pays socialistes. || Palais des pionniers. || De jeunes pionnières soviétiques.
2 (…) ce même camp modèle d'Artek, paradis pour enfants modèles (…) — ce qui fait que je lui préfère de beaucoup d'autres camps de pionniers, plus modestes (…)
Gide, Retour de l'U. R. S. S., III, p. 56.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pionnier — Pionnier, Fossor …   Thresor de la langue françoyse

  • pionnier — Pionnier. s. m. Travailleur dont on se sert dans l Artillerie, & dans les vivres d une armée pour toutes les occasions où il est besoin de remuer la terre. Avoir de bons pionniers …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Pionnier — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Un pionnier est dans un contexte historique, un militaire (fantassin, sapeur, etc.) ou bien un colon (notamment dans le contexte de la Conquête de l… …   Wikipédia en Français

  • pionnier — (pi o nié ; l r ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l s se lie : des pi o nié z actifs) s. m. Travailleur dont on se sert à l armée pour aplanir les chemins, remuer les terres.    Se dit actuellement des soldats des compagnies de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PIONNIER — s. m. Travailleur dont on se sert dans une armée pour aplanir les chemins, pour creuser des lignes et des tranchées, et pour remuer la terre dans différentes occasions. Avoir de bons pionniers …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PIONNIER — n. m. Travailleur dont on se sert dans une armée pour aplanir les chemins, pour creuser des lignes et des tranchées, et pour remuer la terre dans différentes occasions. Il se dit, en parlant de l’Amérique du Nord, des Premiers colons qui… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • pionnier — n. pyonî, re, e (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Pionnier (URSS) — Mouvement des pionniers L insigne des pionniers Le Mouvement des pionniers est une organisation idéologique des jeunes communistes (pionniers) dans l URSS, les pays du bloc de l est et certains autres pays, d inspiration scout. En URSS, tous les… …   Wikipédia en Français

  • Nouveau parti pionnier — 新党さきがけ Shintō Sakigake Présentation Fondation 21 juin 1993 Disparition 16 janvier 2002 (devient le Midori no Kaigi) Anciens présidents Masayoshi Takemura (1re fois) S …   Wikipédia en Français

  • Île Pionnier — Terre du Nord (Russie) Pour les articles homonymes, voir Severnaïa. Image satellite de Severnaïa Zemlia (source NASA). Severnaïa Zemlia (en …   Wikipédia en Français